Fourgon d’incendie léger sur Mercedes 407 D

drapfrFRANCE

 

Explication :

Le FIL (fourgon d’incendie léger) fût, au début des années 70, l’objet d’une norme conjointement au dévidoir automobile léger, (les 2 engins — FIL et DAL — pouvait se substituer au fourgon d’incendie).

Il s’agit en effet de véhicules de type camionnette, dont la conduite ne nécessite pas de permis « poids lourds » et dont la cabine est aménagée pour 6 places. Ils tractent une motopompe remorquable, mise en action pour l’équipage afin d’exploiter les réseaux ou plans d’eaux disponibles.

L’armement du FIL :

  • l’arrière est aménagé en volume de rangement des agrès ; une rampe permet de placer à l’intérieur, par les portes arrières battantes, le lourd dévidoir de 200 mètres de tuyaux de 70 millimètres. Outre la dotation réglementaire en lances et tuyaux, on y trouve un ensemble d’extinction pour feu de cheminée, des extincteurs et divers outils de déblai.
  • un lot de sauvetage (ensemble de harnais et de codage) facilite la sécurisation des équipiers lorsqu’ils interviennent en hauteur, par exemple sur un toit, et lors des sauvetages en excavation.
  • quatre appareils respiratoires isolants y sont déposés obligatoirement, permettant aux binômes (équipe de 2 sapeurs-pompiers) d’attaquer le feu sous protection respiratoire.
  • enfin un lot de première intervention secourisme, composé d’une bouteille d’oxygène à détendeur intégré, d’un ballon auto insufflateur, d’un matelas coquille et d’un plan dur, permet aux sapeurs-pompiers d’utiliser pleinement leurs compétences en secourisme en attendant l’arrivée du VSAB du centre de secours.

Leave a Reply