Pompier de Bruxelles en tenue de protection chimique

drapbelg BELGIQUE

 

La visière panoramique : En PVC, elle offre au porteur une meilleure vision lors des reconnaissances ou des travaux sur une canalisation par exemple. Un Spray peut être pulvérisé sur la face interne pour éviter toute buée.

La protection respiratoire : L’appareil respiratoire isolant se trouve à l’intérieur de la tenue. Ainsi cet équipement individuel est protégé, ses composants ne pouvant pas subir d’atteintes de la part des agents chimiques agressifs.

tenuebelgechim

.

1. Scaphandre de protection chimique : Le vêtement principal est constitué d’un polyamide recouvert de caoutchouc. Toutes les coutures sont cousues et scellées par une bande de caoutchouc. De couleur verte, cet équipement d’exercice est équipé d’une visière en PVC transparent, résistante aux chocs et produits chimiques. Un large rabat recouvre et protège les fermetures à glissières comme sur le scaphandre d’intervention.

2. Explosimètre : Matériel antidéflagrant, utilisé comme dispositif de veille à l’explosivité, lors des opérations de récupération.

3. Gants : De couleur marron, les gants sont en caoutchouc. Ils sont complétés par des sous-gants en coton, pour limiter notamment la sudation. Ils sont fixés à la tenue par une bague qui assure une protection optimale.

4. Sur-fût : En matière plastique, ce dispositif permet de récupérer les fûts de produits dangereux qui viendraient à fuir. Un couvercle permet de le fermer et d’isoler d’éventuelles fuites.

5. Bottes : En PVC ou en caoutchouc de nitrile, ces véritables bottes de sécurité possèdent une butée en acier et une protection des orteils. De couleur jaune, elles sont soit cousues au scaphandre soit indépendantes.

Leave a Reply