Pompier de Hong-Kong en tenue de feu (2003)

drapchine CHINE

La protection de la bouteille d’air : Toutes les bouteilles d’air respiratoires sont protégées des chocs par une housse en tissu de couleur bleue.

Le casque : De couleur jaune, il est équipé d’une simple visière en polycarbonate. Un bavolet en tissu ininflammable évite toute chute de matériaux fusible dans le cou du sauveteur.

L’insigne du corps : Bien que Hong-Kong ait désormais rejoint la république populaire de Chine, l’inscription figurant au-dessus et au-dessous des haches entrecroisées est toujours écrite dans la langue de Shakespeare.

 

tenuechinefeu2003

.

1. Casque : En polycarbonate, le casque est équipé d’une visière qui assure la protection oculaire du soldat du feu.

2. Veste de protection : En textile Nomex de couleur bleue, la veste est fabriquée sur le principe de plusieurs couches de textiles aux caractéristiques différentes. Ample, elle permet au pompier de se mouvoir avec un maximum d’aisance. De larges bandes réfléchissantes grises assurent un silhouettage de sécurité.

3. Gants : En cuir, ils sont renforcés par un sous-gant en Kevlar et en Nomex. Ils résistent à la flamme et à l’eau.

4. Surpantalon : Le surpantalon est de la même matière que la veste de protection.

5. Bottes d’incendie : En cuir noir, ces effets chaussant répondent à des critères de sécurité draconiens. La semelle crantée doit être antistatique et résister aux acides et hydrocarbures.

Leave a Reply