Pompier de Londres en tenue de feu (1985)

draproyaumeuni ROYAUME-UNI

L’identification des grades : Sur les casques des pompiers Anglais, les grades sont identifiés au moyen de bandes noires autocollantes fixées sur le pourtour du casque.

Panneau de dos : L’inscription « FIRE » est réalisée selon la technique du pochoir. Une empreinte négative est imprimée sur le dos de la veste. Le marquage des lettres est en réalité réalisé avec le tissu de la veste.

La lance à débit variable : Cette nouvelle génération de lance permet d’ajuster le débit nominal à la sortie de l’orifice en tenant compte à la fois des besoins en eau mais surtout des ressources disponibles. La tête de la lance permet d’obtenir des jets de différentes formes.

tenue pompier londres 1985

.

1. Casque : Ce casque en polycarbonate est équipé d’une visière permettant la protection oculaire du soldat du feu. Les officiers portent un casque blanc, les pompiers un casque de couleur jaune.

2. Veste de protection : En textile Nomex Delta T de couleur bleue, cette veste est une construction multicouches. Très ample, elle permet au pompier de se mouvoir avec un maximum d’aisance. De larges bandes réfléchissantes grisent assurent un sihouettage de sécurité.

3. Gants : En cuir, ils sont renforcés par un sous-gant en Kevlar et en Nomex. Ils résistent aux flammes et à l’eau.

4. Surpantalon : Il est de la même matière que la veste. Deux bandes, une verticale et une horizontale permettent de visualiser le pompier dans l’espace.

5. Bottes d’incendie : En cuir noir, cet effet chaussant répond à des critères de sécurité draconiens. En effet, la semelle crantée doit être antistatique, résistante aux acides et aux hydrocarbures. Une coque anti-écrasement protège les orteils du sauveteur.

Leave a Reply