Pompier de Londres en tenue de feu (1987)

draproyaumeuni ROYAUME-UNI

La protection de la bouteille d’air : Toutes les bouteilles d’air des appareils respiratoires sont protégées des chocs par une housse en tissu de couleur jaune en PVC.

La veste de protection : Autrefois en laine bleue, elle fût remplacée progressivement par un ensemble de protection textile, notamment en Nomex. Ce nouvel équipement sera complété par une signalétique de bandes réfléchissantes grises.

Lampe antidéflagrante : Jaune et noire, elle est d’abord droite. Elle sera remplacé par une lampe coudée qui, fixée sur la veste du pompier, lui permet de garder les mains libres.

tenue pompier londres 1987

.

1. Casque : En liège compressé, ce casque recouvert d’une toile de couleur jaune a été complété par des bandes noires symbolisant le grade du pompier. Les officiers en portent un blanc.

2. Veste de protection : Cette veste de couleur bleue marine est en gros drap et rappelle le caban des marins. Une des deux rangées de boutons permet la fermeture de l’équipement.

3. Cuissardes : En cuir et en matière plastique jaune, les cuissardes avaient pour but de protéger les portes-lances des tempêtes d’eau qu’ils avaient à subir lors des interventions. On peut les considérer comme les ancêtres du surpantalon car elles sont enfilées par-dessus le pantalon de travail du pompier.

4. Bottes : En cuir noir, la tige est recouverte par le bas des cuissardes. Le pompier est ainsi protégé de l’eau.

Leave a Reply