Pompier de Madrid en tenue de sortie (1951)

drapespagne ESPAGNE

La casquette : Ce couvre-chef est uniquement utilisé dans le cadre des services de représentations. Lorsqu’ils ne portent pas le casque, les pompiers de la capitale espagnole coiffent le calot.

Les coins de col : En drap, ils sont de couleur rouge et or. Ces attributs sont directement inspirés de l’uniformologie militaire, qui a souvent inspiré les pompiers.

Les galons : Le fonctionnement des corps de pompiers dans le monde repose sur une hiérarchie et une organisation paramilitaires. Les galons permettent de différencier les individus entre eux pour connaître leur place dans la hiérarchie. On retrouve ces pièces de tissu sur les manches ou les épaules.

tenue madrid sortie 1951

.

1. Casquette : En feutre et de couleur bleue, elle est munie d’une visière en plastique rigide, surmontée d’un liséré or. Le logo du corps, en laiton jaune est fixé sur le devant de la coiffe au moyen de deux agrafes.

2. Manteau à pèlerine : En drap gris fer identique à la tenue de sortie, ce manteau dispose d’un collet dit « en chevalière ». Il doit être porté sur les épaules de manière tombante et agrafé dans toutes les circonstances. Si les conditions climatiques ne justifient pas son port, le pompier doit le porter sur le bras gauche, parfaitement plié. Les sapeurs-pompiers de Madrid porteront longtemps la cape ou ce type de de manteau. Elle permettait selon un des règlements du corps, d’arrêter un cheval au galop.

3. Bottes : En cuir noir, ces bottes sont utilisées également en opérations. A cette époque, les pompiers utilisaient des effets chaussants communs à toutes les professions. Aucune norme spécifique aux soldats du feu n’était encore prescrite.

Leave a Reply