Pompier de Norfolk (2004)

drapsusa AMERIQUE

 

La plaque de casque : C’est un épais morceau de cuir noir. Au centre, on retrouve une pièce de métal blanc frappée de deux cornes, un porte-voix servant autrefois à transmettre les ordres. La partie haute identifie le rang et l fonction du pompier. La partie basse est réservée au nom de la ville.

Le Blitz Line : Plié en écheveau sur l’épaule du pompier, cette ligne de trois tuyaux sert à la première attaque d’où son nom « Blitz Line ». Elle est placée sur un des côtés de l’engin, et comporte à son extrémité une lance à débit réglable.

tenuenorfolk2004

.

1. Casque : En plastique thermostable, ce casque dispose d’un bavolet en Nomex qui protège le pompier de la chute de matériaux incandescents. Il existe en deux couleurs : jaune pour les pompiers et blanc pour les officiers. Une paire de lunettes est fixée sur le casque au moyen d’un large élastique.

2. Cagoule : En Nomex, de couleur écru, la cagoule permet de protéger le sapeur-pompier du rayonnement.

 3. Veste de protection : En textile Nomex ou complexe Kevlar/Aramide de couleur brune clair, elle est issue d’un assemblage de trois couches. Très ample, elle permet au sapeur-pompier de se mouvoir avec un maximum d’aisance. La fermeture s’effectue par des anneaux métalliques. Un anneau est également prévu pour attacher les gants du pompier.

4. Gants : En croûte de cuir, ils sont doublés d’un sous-gant en Kevlar, pour prévenir les risques de coupures.

 5. Surpantalon : Le surpantalon est de la même matière que la veste. De larges poches sont cousues de part et d’autres des jambes et permettent au pompier de glisser une cordelette d’amarre et une clé multifonctions. Des bandes réfléchissantes jaunes et blanches assurent un silhouettage de sécurité.

 6. Bottes : En cuir noir, ces bottes possèdent des semelles crantées anti-statiques, résistantes aux acides et hydrocarbures. Elles sont dotées d’une coque protégeant les doigts de pieds.

 

Leave a Reply