Pompier d’Indochine (1943)

drapfr FRANCE

La musette : En toile de couleur kaki, ce sac permet au pompier de transporter son appareil respiratoire filtrant qui le protège contre les gaz de combats.

La hache : Arme de poing du sapeur-pompier, elle lui est très utile en toute circonstances. Pour forcer où le feu fait rage, ou encore désolidariser des éléments qui menacent de tomber. Aujourd’hui c’est avec des haches, que les pompiers défendent leur drapeau.

La hachette : A l’inverse de ses homologues Français mais à l’instar d’autres pompiers européens comme les Belges, les Allemands ou encore les Anglais, le pompier Indochinois porte à la ceinture une hachette dans son étui de cuir noir.

tenue indochine

.

1. Casque : En acier avec une plaque attribut en laiton, ce casque est mis en service dans le régiment des sapeurs-pompiers de Paris en 1933. Il sera ensuite porté par des milliers de sapeurs-pompiers en France et Outre-mer. La jugulaire en cuir se porte sous le menton.

2. Vareuse : En toile légère de couleur beige, cette vareuse est fermée par une rangée de boutons en laiton. On peut également voir sur l’épaule gauche, une fourragère de couleur rouge et le signe distinctif des pompiers : une grenade or dans un losange rouge sur deux haches entrecroisées. La vareuse sera ensuite remplacée par un veston de peau noires lors des incendies.

3. Ceinture : En cuir noir, elle est dotée d’une boucle en cuivre surmontée d’une flamme. Lors des cérémonies, elle est relevée par une large pièce d’étoffe bleue.

4. Pantalon : Il est dans la même texture et de la même couleur que la vareuse.

5. Guêtres : En laine, elles ne font parties que de la tenue de cérémonie, car elles sont trop longues à mettre en cas de départ de feu.

6. Brodequins : En cuir noir, ces chaussures seront par la suite remplacées par des bottes, plus rapides à enfiler.

 

Leave a Reply