Sapeur-pompier en tenue de feu (2002)

drapfr FRANCE

Lutte contre les incendies : Pour lutter contre les incendies, cette tenue est complété par un appareil respiratoire isolant, composé d’une ou deux bouteilles fixées sur un dossard et d’un masque qui s’accroche sur le casque.

 

tenue sp feu 2002

.

1. Casque F1 : En matière composite ; calotte revêtue d’une couche de nickel. Poids net : 1,2 kg.

2. Cagoule : En matière thermostable, de couleur écru, protège le sapeur-pompier du rayonnement.

3. Veste de protection : Cette carapace de cuir noir est, avec le casque, l’équipement fort du sapeur-pompier. Deux larges bandes rétro-réfléchissantes viennent « silhouetter » le gabarit du sapeur-pompier, pour le rendre visible de jour comme de nuit : bande au niveau de la poitrine de couleur grise, bande en bas de la veste signalant le grade (gris pour les officiers, jaune pour les sous-officiers, orange pour les hommes de rang).

4. Gants : En cuir avec crispins pour protéger les avant-bras. Recouvrent le bas des manches de la veste pour assurer une protection continue. Un sous gant en Kevlar, contre les coupures.

5. Surpantalon : En tissu thermostable de couleur bleue, a pour effet de limiter le risque de brûlures des membres inférieurs ; enfilés par dessus le pantalon. Les bandes en bas du surpantalon permettent de signaler le déplacement.

6. Bottes : En cuir noir, cet effet chaussant répond à des critères de sécurité draconiens. La semelle crantée doit être antistatique et résistante aux acides et aux hydrocarbures.

Leave a Reply