Véhicule d’incendie à mousse physique sur Berliet GBC 34

drapfr FRANCE

 

Explication :

Bien que lourdement équipée, une autopompe d’aéroport doit intervenir avec rapidité, même en terrain difficile hors des pistes.  En réponse à ces exigences plutôt contradictoires, Berliet incendie présente en 1964, un véhicule d’incendie à mousse physique sur châssis GBC 34.

Il est conçu pour attaquer un feu tout en se déplaçant. Ses performances routières n’en sont pas amoindris car sa pompe Berliet de 180 mètres cubes/heures sous 12 bars de pression est couplée à un moteur auxiliaire international Harvester de 180cv.  Ce groupe motopompe est placé devant la citerne compartimentée d’une contenance de 5 500 litres d’eau et 1 400 litres d’émulseur.

Leave a Reply